La Méchante Marie-Ségolène Et Les Gentils Responsables Politiques Français

D’abord rappeler que je ne suis pas du tout Marie-Ségolèniste – manquerait plus que ça, tiens ! – comme tu pourras le lire ici, , re-ici et re- !

Alors de quoi s’agit-il ?

Depuis Québec, la Marie-Ségolène a déclaré que Nicolas Sarkozy n’y était "absolument pour rien" dans la libération d’Ingrid Bétancourt et, si elle estimait que c’était "bien qu’il y ait un rassemblement national autour de sa libération", gaffe à ce qu’il n’y ait pas de "récupérations politiques", qui, pour le coup, seraient pour le moins "décalées".

[ …. Un ange passe …. ]

Un responsable politique (ici une femme, mais c’est pareil …) qui met en garde les "siens" et les "pas siens" quant à une éventuelle récupération politique d’un tel événement, là, je te le concède, c’est pas piqué des hannetons et des vers réunis !
A moins d’être un modèle de vertu…
… Ce qui ne me semble pas être le cas de Marie-Ségolène – et que je t’annonce ma séparation d’avec François (Hollande, pas Mitterrand) le soir du second tour des Législatives 2007 !

Pour le reste, dire que le libérateur des infirmières bulgares … dire que le Chef de l’Etat n’y est "absolument pour rien" dans la libération d’Ingrid Bétancourt, est-ce d’une "rare mesquinerie" comme le proclame …
Jack Lang ?

Dès que les socialistes peuvent se tirer dessus, ratent pas l’occasion, t’as remarqué ?
Et pis ce que j’aime chez Jack, c’est sa mesure.
Pour lui Marie-Ségolène ne fait pas preuve de mesquinerie, mais d’une "RARE mesquinerie".
En terme de mesquinerie, Jack, on a quand même connu beaucoup plus rare !
Au fait, en parlant de médiocrité, n’est-ce pas toi qui demanda à ton ex-éditeur de ne point sortir un livre où tu tenais des propos assassins (d’une "rare" violence, si tu préfères …) sur Marie-Ségolène Royal, dès lors que tu te retirais des
primaires socialistes pour te rallier à … Marie-Ségolène ?

Or donc, y est-il vraiment pour rien dans la libération de Mme Bétancourt notre Chef de l’Etat ?

"Moui" et non.

Non, parce que jusqu’à preuve du contraire, comme toi, je ne l’ai pas vu sur le tarmac de Bogota au milieu des soldats Colombiens.
En clair, il semble qu’il n’ait pas participé activement à cette mission d’infiltration.

Ben quoi ?
On n’a plus le droit de déconner dans c’pays ?

Non, parce qu’il n’a pas été mis au courant de cette opération (prévue de très longue date) il était même opposé à toute intervention militaire, prônant plutôt le dialogue et/ou la négociation avec les FARC, allant jusqu’à demander au Président Colombien de libérer un guérillero de catégorie une, ce qui fut fait et ne donna rien.

Non, parce que c’est occulter le rôle de TOUS les autres, à commencer par les comités de soutien et toute la famille Bétancourt qui n’ont jamais ménagé leur peine, c’est oublier Jacques Chirac dont Ingrid Bétancourt a même dit que ce fut l’un des premiers à s’intéresser à son sort, oublier Dominique De Villepin ("un ami" dixit Ingrid) l’Équateur, l’Argentine, le Venezuela, l’Espagne, la Suisse …

"Moui" parce qu’il en a fait une priorité de son quinquennat, mettant, c’est vrai, la pression sur le président Uribe, Uribe qui, au final, a mené l’affaire comme il l’entendait lui, soit en stratège politique, à quelques semaines d’élections présidentielles anticipées par … lui-même !
Mais là, Jack ne se risque pas à dire que le président Colombien fait preuve d’un "rare" … cynisme !
Faudrait pas "gâcher la fête", tu comprends ..

Et justement, voilà notre gentille classe politique qui monte sur ses grands chevaux accusant la méchante Marie-Ségolène de "gâcher la fête" (Rama Yade) de "rompre l’unité nationale" ce qui est "pitoyable" (Frédéric Lefebvre) ou de manquer "totalement de dignité" (François Fillon)

Pardonnez-moi comme dirait Yves Calvi et tous les gentils journalistes de c’pays, mais il me semble que c’est plutôt la Radio Suisse Romande qui l’a gâchée, la fête, avec cette histoire de "rançon" de 20 millions de dollars, parlant de "mascarade" et de "mise en scène".

Pour ce qui est de rompre l’unité nationale, je crois que l’orgie médiatico-émotionno-compassionelle à laquelle nous assistons depuis mercredi est plus de nature à la rompre, tant à force, on risque d’exaspérer le citoyen-téléspectateur.

Quant à manquer de dignité …

… Est-ce digne de tresser tout d’un coup et à qui mieux-mieux des louanges à Monsieur Uribe quand on sait pertinemment ce qui se passe dans son pays ?

Et puisqu’on en cause de dignité, était-ce digne de dérouler le tapis rouge de l’Elysée au colonel Kadhafi (brandissant un poing vengeur et victorieux) sous les yeux des caméras de toutes les télévisions du monde entier ?
N’était-ce pas "pitoyable", Monsieur Lefebvre ?
N’était-ce pas "gâcher la fête", celle du jour anniversaire de la Commémoration des Droits de l’Homme,
Madame Yade ?

Bien entendu, Jean-Pierre Raffarin (rires …) qui ne perd jamais une occasion de se taire s’est joint à la meute, estimant que les propos de Marie-Ségolène étaient ceux d’un "politicien secondaire".
Ca s’appelle avoir de l’élégance, vois-tu !
Dois-je comprendre mon brave Jean-Pierre que c’est un "politicien secondaire" qui t’a ravi la région Poitou-Charentes en 2004 ?
Mais alors, dans ce cas, tu es un politicien de quel ordre ?
Tertiaire ?

François Fillon (rires …) notre Droopy de Matignon juge que Marie-Ségolène se comporte comme "une petite fille dans une cour de récréation" et Rama Yade la traite "d’enfant" (qui veut "gâcher la fête", donc ..).
Note que lors de la campagne présidentielle, ce sont les mêmes qui l’accusaient de trop jouer sur son côté femme, voire sur son côté mère supérieure ..

Enfin, les socialistes qu’aiment bien se déchirer la race entre eux dès que l’occasion se présente n’y vont pas non plus avec le dos de la cuillère, comme Philippe Martin trouvant les propos de Marie-Ségolène "malvenus, assez tristes et consternants".
Ce ne serait pas plutôt les socialistes qui seraient dans leur grand ensemble assez "tristes" et "consternants", Monsieur Martin ?
Est-ce "malvenu" de ma part de vous le rappeler ?

Et donc, Jack Lang (tu pars quand à la retraite Jack ?) veut témoigner du fait que Nicolas Sarkozy n’a pas ménagé sa peine pour "arracher Ingrid Bétancourt à ses géoliers".
Oui, tu as bien lu :
Pour ARRACHER …
Diantre, comme tu y vas Jack !
Tu ne voudrais pas par hasard et par tes déclarations, "arracher" un portefeuille lors du prochain remaniement ministériel ?
Là oui, Jack, en t’attribuant ce genre de sous-pensées calculatrices, tu peux le dire, je fais preuve d’une "RARE" mesquinerie.

Franchement, est-ce que les propos de Marie-Ségolène méritaient une telle rafale de réactions, pour la plupart "consternantes", "assez tristes", "pitoyables", déclarations de "politique secondaire" dignes d’une "cour de récréation" ?
Fallait-il rajouter une balle dans le fusil de chasse comme le disait naguère Henri Emmanuelli ?
Est-il bien digne de tirer à boulets rouges sur … une ambulance ?

Comme quoi les temps changent.
Autrefois Marie-Ségolène disait :
"Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit."
Aujourd’hui quand elle l’ouvre, ça donne beaucoup de bruit … pour rien.

PS : Cette semaine nos braves gens dignes et vertueux de l’UMP se sont également offusqués quand Patrick De Carolis a osé qualifier les propos du Chef de l’Etat de "stupide"
Grosso-modo : ça ne se dit pas, ça n’est pas convenable, et patati, et patata ..
Mais quand le Chef de l’Etat gratifia d’un retentissant "Casse-toi pauvre con !" un visiteur du Salon de l’Agriculture, les mêmes nous expliquèrent qu’il n’y avait pas matière à polémiquer, que pour une fois qu’on avait un Chef de l’Etat qui s’exprimait comme le citoyen lambda, nous devrions plutôt nous en réjouir, genre : il est comme vous, braves gens !
Et j’te passe le Devedjian décomplexé de sa droite qui te traite Anne-Marie Comparini de .. "
Salope" !
Ils nous prendraient pas un peu pour des cons, par hasard ?

Merci Qui ? Merci Guy ! :
Où Comment Le Figaro Nous Désinforme Par Le Titre ! [Par le Sérial Posteur : Guy Birenbaum]  … Pratique Courante Chez Les P’tits Gars Du Figaro Comme Démontré ICI ….

Technorati Profile

Publicités

5 commentaires sur “La Méchante Marie-Ségolène Et Les Gentils Responsables Politiques Français

  1. Bonjour Philippe!
    Quoi qu\’elle dise, la Ségo, ou qu\’elle ne dise pas, il est de toute façon devenu très politiquement correct de tenter de la détruire…parce qu\’elle a perdu, parce qu\’elle est une femme (si, si, je suis navrée, si elle était un homme, ce serait différent), et parce que malgré tout ce que l\’on peut dire, penser, suggérer, d\’elle, elle est la seule, pour l\’instant, à être une candidate potentiellement importante en nombre de voix, aux prochaines présidentielles…la seule au PS, a pouvoir réunir un nombre de voix pas ridicule…parce que le Jack, c\’est ça son problème, c\’est qu\’il sait pertinament (ou alors, il est débile), qu\’il ne pourra plus avoir d\’influence sur son parti, parce qu\’il est vieux, mesquin (tu as raison), et que comme Kouchner, il pense maintenant à finir sa carrière dans n\’importe quel camp, même UMP, du moment qu\’il obtient un poste quelque part…pour satisfaire son égo démesuré…que nous lui connaissons depuis longtemps. Quand à Ségo, elle n\’a finalement dit que la vérité, parce que oui, l\’Ump et d\’autres partis récupèrent l\’affaire à leur profit, bien sûr que oui. La manipulation politique est bien sûr réelle. Vu que nous ne saurons jamais ce qui s\’est réellement passé, libération plus tôt que présentée, rançon ou pas, moi, je ne reste qu\’à une chose : ça fait 6 ans qu\’elle était dans la jungle, ça fait 6 ans qu\’elle subi des violences, 6 ans….alors, je ne veux personnellement pas savoir ce qui s\’est réellement passé, les magouilles, la guerre entre les Farc et l\’armée Colombienne, ce qu\’on leur a promis ou pas pour finalement arrivé à ce que l\’assaut réussisse, Bétoncourt et 14 autres personnes sont libres, et je crois que c\’est tout ce que je retiendrai de cette histoire.
    Quand au remou politico-médiatique que cette libération provoque, ça, on pourrait s\’en passer, et que si ça devient un moyen pour Elle de se faire connaître, de relancer sa carrière politique, de faire un livre et gagner des sous (parce que les sous, ça compte!) là, je perdrais pour elle l\’estime que j\’avais, parce que quand même, exploiter cette expérience pour tirer son épingle du jeu, ça, ça manque de dignité! C\’est vrai, que moi, j\’étais super enthousiaste qu\’elle soit libérée, mais là, je commence à plus pouvoir l\’encadrer l\’Ingrid, comme si plus rien d\’autre ne se passait sur la planète depuis…déjà, qu\’on nous parlait de pas grand chose, maintenant, il n\’y a plus que ça!
    En revanche, si elle se calme, si on arrête un peu de nous bassiner avec ça, si la vie reprend son cours, et qu\’elle se conduit dignement, je respecterai cette femme, qui c\’est tout de même battu pour ses convictions, contre la corruption, et qui l\’a payé chèrement. Alors, ne faisons pas d\’elle, l\’effigie de la liberté, il y en a d\’autres qui le font avec plus de courage, peut-être, mais reconnaissons lui ce qu\’elle est, tout de même, laissons la reprendre sa vie, laissons nous s\’informer sur Tout ce qui ce passe dans le monde de plus important, plus interressant.
     
    PS : bonne journée, grosses bises. A plus.

  2.  
    C\’est pas super gentil de dire que Jack Lang est vieux, Fée & Dragon.On dit sénior ;-)Sinon oui, elle l\’a dit, elle va écrire non pas un, mais plusieurs livres sur ce qu\’elle a vécu, Ingrid – oui, on l\’appelle par son prénom, c\’est une femme .. Je fais tout comme Monsieur Sarkozy : je dis Ingrid en parlant de Mme Bétancourt mais Monsieur Uribe en parlant du Président Colombien .. Je me souviens d\’ailleurs, que dans l\’émission "J\’Ai Une Question A Vous Poser", le candidat Sarkozy avait parlé de … Monsieur Hitler !C\’est vrai que c\’est un sacré Monsieur, Adolphe, non ?Je l\’ai trouvée – ou alors je deviens complètement con, ce qui est absolument envisageable – particulièrement digne et émouvante, hier à l\’Elysée, Mme Bétancourt.Parfaite.Et même, je trouve que M. Sarkozy a fait preuve d\’une grande sobriété, sauf quand il remercie Uribe au nom de TOUT le peuple français.T\’es gentil Nicolas, mais tu le remercies en ton nom, j\’veux pas être mêlé aux "affaires" de ce Monsieur Uribe ..Et pis, je me disais, qu\’il resterait une image forte : quand sur le tarmac Mme Bétancourt prend la main de Nicolas Sarkozy.Je pensais alors à une autre image :Celle du Président Mitterrand prenant la main du Chancelier Helmut Köhl.Même si la seconde reste et restera bien plus forte ..Biz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s