Pauvre France

L’une des raisons pour lesquelles je me fais actuellement discret sur ce blog, l’une des raisons pour lesquelles je n’ai plus envie d’écrire – pour le moment – c’est que le cirque auquel nous assistons quotidiennement, cette volée permanente de fumigènes, ces dérapages (in)contrôlés me filent et les j’tons, et l’envie de gerber.
Tout ce qui se passe présentement dans mon pays me débecte et m’attriste.
D’autant plus que ça ne semble pas parti pour s’arrêter.
Au contraire.

Il serait un peu facile, oui ce serait aller un peu vite en besogne d’accuser un seul homme de ce que je nomme l’inquiétante et angoissante dérive pathologique de mon pays.

Le mal est bien plus ancien.

Jamais on ne dira assez combien elle a fini par s’incruster dans le peuple de France, la lepénisation des esprits.
On aurait pu espérer que le nouveau chef de l’Etat, par la force des mots et celle de l’esprit, nous en guérisse un tant soit peu.
Or il n’en est rien.
A vrai dire, je crois que cet homme nous méprise profondément.

Vous me direz que le Général De Gaulle nous traitait bien de veaux.

Et qu’ils furent nombreux, les Présidents, les députés, les sénateurs, consultant les résultats électoraux à s’exclamer : "Oh les cons !"
Comme
Daladier quand de retour de Munich fut acclamé par la foule.

Voyez, ça ne date pas d’hier.

Sauf que là, désolé, ce n’est pas un Président de la République que nous avons élu, mais Tony Montana (je suis d’ac avec toi Guy Birenbaum) alias Scarface.
Et quand je me dis qu’on va passer quatre ans et trois mois avec ce type à notre tête, ça me file vraiment les j’tons.
Car il n’a pas de limite.

Sa réplique est claire et nette, c’est toujours la même, il n’en changera pas, cette réplique c’est :

"Je les emmerde !"

Et comme il fallait être bien naïf pour ne pas le voir.
Et ce, dès
son apparition en politique.
Ce type a une revanche à prendre, une revanche qui ne nous concerne pas, mais il la prendra, fut-ce au mépris de nos institutions.
Et c’est bien là le danger.

Quand il s’adresse au pêcheur du Guilvinec, quand il lui dit descends me le dire si t’es un homme, descends si tu en as dans le froc, c’est à la France qu’il s’adresse.

Quand il traite le fameux badaud du salon de l’Agriculture de "pauvre con" c’est la France qu’il insulte.

C’est nous qu’il défie, c’est nous autres qu’il traite de "pauvres cons";

Et l’on peut bien me dire que, et le pêcheur, et le badaud, ne sont pas des plus finauds, je réponds et alors ?

Est-ce une raison pour leur répondre ainsi, de leur répondre déjà, quand on représente la France, la République, quand on est le gardien de nos institutions ?
La réponse est : NON !

Et quant au mini-traité
N’est-il pas la preuve que cet homme se moque éperdument de ce que le peuple français exprima dans les urnes un 29 mai 2005 ?
Et va savoir, dans les urnes tout court.

Mais il y a encore plus triste et plus inquiétant.

Selon un sondage IFOP/Le Figaro, 80% des français approuvent la loi de rétention de sûreté et 64% souhaitent qu’elle soit appliquée dès maintenant.

Quand on sait que jusqu’ici, un seul pays l’a introduite dans son code pénal, et que ce pays c’est l’Allemagne de 1933 ..

… Une loi paraphée par le chancelier de l’époque, un certain Adolf Hitler, y’a de quoi et avoir les j’tons, et avoir envie de pleurer.

Mais voilà ce qui arrive quand on ne raisonne plus, quand on est dans le pathos, l’émotion, que seuls comptent les sentiments que l’on ressent.
Voilà ce qui arrive quand on ne considère plus qu’un seul droit : celui des victimes.
Le droit n’est pas unilatéral.
Sinon, il n’y a plus d’équité possible, il n’y a plus de justice, et s’il n’y a plus de justice, alors c’est la République que l’on assassine.
C’est nos institutions que l’on envoie à la guillotine.
Et d’ailleurs, tiens, m’étonnerais pas qu’elle soit de retour, la guillotine, d’ici à 2012 au train d’enfer où ça va (mal).

Ceci dit en passant, cette loi de rétention de sûreté n’est-elle pas une peine de mort qui ne voudrait pas dire son nom ?

Pauvre France.
A la réflexion, à la raison, tu leurs dis par ce sondage, cassez-vous pauvres connes.
Touchez-moi pas, tu leurs dis.

Pauvre France.
Dont Sarkozy est le roi.

Le roi des (pauvres) cons.

L’une des meilleures, des plus brillantes analyses du Sarkozysme à ce jour …

      

 

Publicités

3 commentaires sur “Pauvre France

  1. Bien trouvé, Sarkozy est le roi des cons ! Il y a, si j\’ai bonne mémoire, un film dont c\’est le titre !
    Comme disent les jeunes, il "me les gongle grave" ! D\’autant qu\’il est censé montrer l\’exemple.

  2. je ne suis pas d\’accord pour faire dans l\’anti-sarkozysme primaire. Cet homme a au moins le mérite de remettre en cause un certain nombre de pensées traditionnelles.cela étant dit, je pense que cette loi de rétention est une porte ouverte à tous les abus. Le porblème, c\’est que ces gens qui sont peut-etre méprisés par les hommes politiques (en fait, c\’ets meme certain), sont tous pour plus de répression, plus de police, plus de controles … et aussi contre tous ces avocats qui ne servent à rien (sauf quand eux -memes ser retrouvent en garde-à-vue, où on les a traités "comme des voyous" (sur quels critères les traiter différemment ?), où devant un Tribunal Correctionnel.En fait, je partage votre avis sur la lepénisation des esprits …

  3. Belles analyses tout au long de ces billets, en même temps la bien-pensance collective actuelle n\’est que le reflet de notre époque, pauvre France, pauvre Monde, Pauvre de Nous.  Et dire que c\’est cet équipage qui devra manoeuvrer le navire dans la tempète qui s\’annonce…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s