« Pour Etre Président De La République, Il Faut Etre Calme … »

C’était le 2 mai 2007.
Peu avant 23 heures.

Lors du débat d’entre les deux tours de la présidentielle, le candidat Sarkozy proposa un droit opposable à la garde d’enfant puis emporté par son élan un droit opposable pour scolariser les enfants handicapés, cette dernière proposition provoquant une (mise en) saine colère de son adversaire, la candidate Royal.

A cette colère, voici ce que répondit Nicolas Sarkozy :

"Pour être Président de la République, il faut être calme (…) Je ne sais pas pourquoi Madame Royal, d’habitude calme, a perdu ses nerfs (…) Mais au moins ça a une utilité, Madame, c’est que vous vous mettez BIEN FACILEMENT en colère, vous sortez de vos gonds avec beaucoup de facilité, Madame .. Président de la République c’est quelqu’un qui a des responsabilités lourdes, très lourdes."

Je constate que désormais Président de la République, Monsieur Sarkozy "sort de ses gonds avec beaucoup de facilité."
Au Guilvinec.
Comme
ce samedi au Salon de l’Agriculture.

Et si on ajoute lors de ce même débat du 2 mai 2007, cette phrase toujours proférée par Nicolas Sarkozy :

"C’est une question de conception de la politique ; il faut savoir garder son calme et ses nerfs et utiliser des mots qui ne sont pas des mots qui blessent, parce que quand on emploie des mots qui blessent on divise son peuple alors qu’il faut le rassembler …"

Or donc traiter de "pauvre con" [*] un "badaud" au salon de l’Agriculture ou répondre aux insultes d’un pêcheur du Guilvinec, c’est rassembler son peuple ?
C’est garder son calme ?
C’est cela habiter la fonction suprême avec dignité ?

Ce sera tout pour aujourd’hui …
Quand bien même trouverais-je que ça commence à faire beaucoup
(trop) non ?

[*] Ce n’est pas la même chose, ça n’a pas la même portée, de traiter quelqu’un de "con" que de "PAUVRE con".
Il y a dans ce "pauvre con" quelque chose de particulièrement méprisant.
Et mépriser ses concitoyens, ça pose tout de même un vrai problème …
A vrai dire c’est pour le moins inquiétant …

"Pour Etre Président De La République, Il faut Etre Calme" [Vers 7’22 »]

 

 

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Sarkozysme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Pour Etre Président De La République, Il Faut Etre Calme … »

  1. peter dit :

    "salut Philipe, j\’avais fait la même constatation quant à sa capacité à garder son calme, confirmée par le livre d\’Azouz Begag, qu\’il avait copieusement insulté lorsqu\’ils étaient ministres tous deux, les mots "con, conne, connard…" font partie de son langage coutumier. Dans la même situation, de GAULLE qu\’on invectivait "d\’un mort aux cons" avait répondu "vaste programme" et CHIRAC à qui on lançait "sale con!" avait rétorqué "enchanté moi c\’est chirac", C\’est quand même plus classe.  A+   PETER

  2. Compte dit :

    MDR !
    Nous avons tous vu la tête de Jacques Chirac suivi d\’un demi-tour à droite quand les journalistes lui ont la question au mot de Sarkozy, que ce regard en disait long …
    Cela dit, ce genre de langage est assez répandu dans la haute bourgeoisie, mais pas devant une caméra de télévision.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s