Adieu Mon Grenelle, Je T’Aimais Bien !

"Qu’est-ce que c’est bôôô !"
Me disais-je en parcourant ma ville, tout à l’heure, à la sortie du turbin.

Mais quel étonnant génie créatif, quel fils ou fille spirituel(le) de Valérie Damidot ou des regrettés Queer, a donc eut l’excellente idée de décorer "la ville rose" de lumières … roses ?

Mais qu’est-ce que c’est trop super joli TOUTES ces ampoules qui marchent EN MEME TEMPS !
Parce qu’il n’y en a pas une de pétée !
Ah c’est de l’ampoule de compétition, de celle qui consomme et qui demande pas son reste !

Et pis y’en a partout, dans TOUTES les rues du centre-ville, ça clignote, ça brille, ça "bling-bling", z’ont même décoré les derniers-arbres-qui-tiennent-encore-debout-j’sais-pas-comment de bas résilles illuminés, dis-donc !
C’est géééénial !
J’ai même pas besoin de mettre le flash pour prendre des photos !
A la limite, je dois régler sur "temps gris", sinon, la photo c’est une boule de feu !

Wouah mais quelle véritable débauche de lumières invraisemblables, on s’croirait à Disneyland Paris ma parole !
Et d’ailleurs, émerveillé que j’étais par cette décoration lumineuse et toulousaine, j’me disais en moi-même, mais alors qu’est-ce que ce doit être à
Paris, nom de Dieu ?
Une partouze d’ohms, d’ampères et de watts ?

Et alors à New-York, à Tokyo, où Londres, j’veux dire dans des villes de pays pas en faillite comme le notre, mais ça doit être gigantesque, faramineux, superfragilisticexpialidocious, même qu’on doit apercevoir la ville à une centaine de kilomètres carrés à la ronde !

Oooooh mais quel dommage que je ne sois pas, juste pour une minute, Superman ou spationaute !
De là-haut, je pourrais alors voir ma Terre toute illuminée, admirer ma planète transformée en énorme sapin de Noël, en ampoule géante …

Et c’est alors que je réalisais qu’il était déjà bien loin le "machin" qui devait aider à préserver notre planète, le "truc" où l’on nous conseillait de fermer l’eau du robinet quand on s’brossait nos dents, la "chose" où l’on nous invitait à économiser la lumière sous peine de crever prématurément dans d’atroces souffrances d’un réchauffement climatique fort peu amical.

Oui, c’est en m’imaginant Superman ou spationaute à la vue de ce décor splendidement et fastueusement illuminé que je réalisais qu’il était déjà à des centaines de millions d’années-lumière, ce bon vieux Grenelle de l’Environnement.

Le Conseil d’Axel, ami de l’environnement.

    

[Axel Bauer Fait Son Led Zeppelin avec "Eteins La Lumière/Kashmir"]

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Santé et bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s