Et C’est Alors Que Je Décidais D’Etre De Droite …

 

C’est en me levant ce matin que j’ai dit ça suffit, stop, halte-là mon ami, terminé ces conneries de refaire le monde avant qu’il ne te refasse, de toutes les façons c’est un combat perdu d’avance, et pis y’en a marre de chez marre de batailler contre des moulins à vent, alors arrête ton cirque (même si la vie en est un ..) ton cinéma de quartier, arrête donc ton numéro et grandis un peu mon pote !

Oui, c’est me levant ce matin que je décidais qu’il était plus que grand temps d’en finir, que ça allait comme ça, que la coupe, elle était pleine, et que non, je ne veux plus être catalogué de déclinologue, de fataliste, d’archaïque (synonyme de Gauche, n’est-ce pas ..) je ne veux plus être le type qu’il est jamais content, qui râle tout le temps, qui tire à gros boulets rouges et bien aveuglément sur Sarkozy et ses amis, que je serais sûrement plus utile si j’apportais ma pierre à l’édifice, plus utile si je soutenais mordicus la politique de ce gouvernement, plus utile si je travaillais plus pour gagner .. (C’est quoi déjà qu’il y a après "gagner" ?) que finalement c’était trop chouette cette idée, ce concept de démocratie irréprochable, et que oui bordel de merde si nous avons des droits, eh ben nous avons AUSSI des devoirs !

Enfin, bon, bref, comme
le socialiste lambda et surtout français, ce matin, je décidais de passer dans le camp des "winner", le camp des décomplexés !
Ce matin, enfin, et comme tu vas être fière de moi maman, ce matin, je décidais de passer à Droite.

Oh non, non-non-non, je ne trahis pas mon camp, camarade, tout de suite les grands mots, non, juste je fais preuve de prag -ma – tisme !
Et j’irais même jusqu’à dire que, au-delà du simple fait d’être résolument pragmatique, je deviens ENFIN un adulte responsable.

Alors que, quand on est de Gauche, pardonne-moi de te le dire camarade, mais qu’est-on ?
Sinon un enfant, un enfant attardé serais-je tenté de dire, tant on est loin, mais si loin de toute réalité, notamment de celle des françaises et des français.
De ceux qui souffrent comme l’a très bien dit
Nicolas Sarkozy, mon nouveau héros, mon Président chéri, lors de la campagne présidentielle.

Et pis quand on est de Droite, on ne culpabilise plus (on se retrouve mis en examen, c’est pas pareil ..) !!
Alors que quand on est de Gauche, si !
On culpabilise tout le temps !
Y’a qu’à regarder la tête des socialistes en ce moment, et notamment celle de
François Hollande, ça se lit sur son visage qu’il culpabilise ce type !
Parce que vois-tu les gens, François, il aurait bien envie d’aider les plus démunis, les plus modestes, mais il fait tout l’inverse !
Du coup, ben .. il culpabilise !
C’est humain …

Le problème c’est que s’il continue comme ça, il va choper un ulcère de la tête, et moi j’ai pas envie de ça, j’y tiens à ma santé, j’ai pas envie de partager une chambre d’hôpital avec François Hollande.
Et pis de quoi parlerions-nous ?
De la
Corrèze ?
Très peu pour moi.
J’ai rien contre la
Corrèze, mais j’ai pas envie d’en parler sous perfusion.
C’est tout.

Or donc, c’est à 9h47 précises que je passais à Droite et pour fêter ça, j’envoyais un mail à Charles (Pasqua) pour lui dire qu’enfin j’étais des siens, et que je ferais tout mon possible pour le sortir de là, enfin du tribunal quoi, que c’était injuste que l’on s’acharne ainsi sur lui, que la justice, tout de même, elle exagère !

Non mais pour qui se prend-elle, cette justice française à la fin ??

Mais de toutes les façons, Charles, on le sait, tous les magistrats sont des cochons de gauchistes, même que, ça m’étonnerait pas qu’il y ait un complot derrière tout ça !
Alors t’en fais pas
Charles, je suis avec toi, ça ne se passera pas comme ça, et d’ailleurs tiens, je vais de ce pas envoyer un mail avec accusé de réception à Rachida (oui, maintenant que je suis de Droite je l’appelle par son prénom à Dati ..) et elle va fermer une dizaine de tribunaux de plus, ça va les calmer ces gauchos de juges !

Bien évidemment j’envoyais un pneumatique à Jacques (Chirac) pour l’assurer de mon plus vif soutien, que de toutes les façons, il ne pouvait sortir QUE grandi de cette histoire, que j’adressais un mail à Rachida afin qu’elle dessaisisse le juge de ce dossier, dossier dont les français se moquent, et qu’il était abracadabrantesque de s’en prendre à toi, Jacques, toi qui pendant quarante et bien longues années n’as eu de cesse que de servir la Nation, toi, qui n’as fait que ton devoir !

Emporté par mon élan, je mailais à tout va, de Robert Pandraud à Alain Carignon, en passant par Jean Tibéri, Jacques Peyrat, Christian Vanneste, sans oublier le meilleur d’entre eux, Patrick Balkany.
La dream team, quoi.
La fine fleur de la Droite.
Les dignes représentants de la "démocratie irréprochable".

Comme aux Cesar, je tiens à m’excuser auprès de celles et ceusses de Droite que j’aurais oubliés, mais la liste est si longue que …

Une fois ces mails expédiés, je me sentais vraiment bien, droit dans mes bottes, à l’aise dans mes talonnettes (oui, c’est le premier achat que je fis ce matin ..) et c’est tout guilleret que je gagnais mon entreprise, où, à peine arrivé, je félicitais mon supérieur hiérarchique, allant jusqu’à lui offrir un café sans sucre, café autour duquel nous discutâmes des derniers chiffres d’audience et des dernières rentrées publicitaires, en un mot comme en cent, nous parlâmes radio, dans le sens le plus noble du terme.

Puis, je m’installai à mon poste (eh oui, en radio, on a un poste – c’est bon l’humour de Droite, non ? ..) et sans faire ni une, ni deux, je me mettais au travail.

Frénétiquement, je compulsais les dernières brèves de l’AFP, quand l’une d’elles attira mon attention.
Elle portait le titre suivant :

"Les députés examinent la réforme de la distribution en plein débat sur le pouvoir d’achat. "

Ah me disais-je, braves députés de Droite, ils s’apprêtent à prendre des mesures destinées à soulager ceussent qui souffrent, oh comme j’ai bien fait de passer à Droite !
Voilà enfin des gens qui pensent, mais aussi qui agissent, au nom de l’intérêt général !

Excité comme une puce sarkozyste, je dévorais cette dépêche, quand soudain …

… Arrivé en troisième ligne, je lisais que Pierre Méhaignerie, président UMP de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée, a prévenu vendredi que la majorité doit "faire davantage pour augmenter le pouvoir d’achat des plus modestes", FAUTE DE QUOI ELLE PEUT "CHUTER" SUR CETTE QUESTION AUX MUNICIPALES EN MARS 2008.

C’est pas possible, je me suis dit, il doit y voir une erreur !

Mais j’avais beau lire et relire cette dépêche, non, il n’y avait pas la moindre erreur, c’était inscrit noir sur blanc :
Si la Droite pense à augmenter le pouvoir d’achat des plus modestes, ce n’est point dans l’intérêt général, ce n’est point dans un souci d’équité, de justice, non, c’est juste pour ne pas perdre les prochaines élections, en l’occurrence les Municipales de mars prochain.

Ca m’en a foutu un sale coup, je vous assure !

A ce point, que la colère m’est revenue, et pis aussi cette envie de râler, de contester, de ne pas être d’accord, de dire "merde, fais chier !" !
Mais vous ne changerez donc jamais les gens de Droite !
J’dis pas que les zozocialistes c’est mieux, ah ça non, mais moi j’peux pas.
Quand je lis ça, j’peux pas.
Y’a rien à faire.

Désolé, mais je retourne d’où je viens, je vais refaire mon Don Quichotte, j’en suis l’enfant, et même si le combat est perdu d’avance, je vais continuer à croire que l’on peut refaire le monde avant qu’il ne nous refasse, et peu me chaut que l’on me prenne pour ce que je ne suis pas, un déclinologue, un pessimiste, un fataliste, tant j’ai la prétention de penser que je suis tout l’inverse.

Il était 13h48 quand je décidai de ne plus être de Droite.

13h48 lorsque je pris la décision de reprendre mon cirque, mon cinéma de quartier et mon numéro éperdu de gauchiste attardé.

Un attardé qui cependant, gens de Droite, vous emmerde et bien copieusement.

PS : Je vends une paire de talonnettes neuves, à peine servies.
Prix à débattre.
Fais ta proposition chiffrée à :
ripley2012@hotmail.com

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Sarkozysme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Et C’est Alors Que Je Décidais D’Etre De Droite …

  1. Ode dit :

    Très très drôle… mais tu m\’as fait peur… J\’étais déjà passée par chez toi et les bras m\’en sont tombés. Ouf, me voilà rassurée.

  2. Philippe dit :

    Ah ben si c\’est drôle, alors c\’est gagné .. C\’était le but, en fait …Waouh, t\’as mis "Pépée" du père Ferré sur ta page d\’accueil ?Alors là, j\’suis estomaqué.Et bien heureux de voir que …Surtout quand on connaît l\’histoire de "Pépée" ..Et j\’vois qu\’il y a Françoise Hardy, itou ?[Sifflement admiratif ..]J\’suis pas mécontent que tu sois passée par ici ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s