Ah C’Qu’On En Apprend De Belles En Lisant La Presse [2]

Y’a des fois, j’me demande bien QUI les écrit les gros titres de nos quotidiens.

Ah c’que j’aimerais le connaître le type qui les pond les titres qui flashent, ceux qui retiennent l’attention, oh oui, aimerais bien bouffer avec lui, moi …
… Quoique, dans le cas présent
– et vous allez vite comprendre pourquoi – j’suis pas sûr que bouffer avec ce journaliste soit une très bonne idée …

Or donc, quelle ne fut pas ma stupéfaction lorsque je tombais sur ce titre du Parisien/Aujourd’hui En France en date du lundi 12 novembre, page 14 pour être précis, et surtout pour qu’on ne m’accuse point de raconter que des conneries, ce qui n’est pas (toujours) le style de cette noble maison :

"Le cannibale de Rouen est fou, selon les experts."

Sans DE – CON – NER !

[Long sifflement tout aussi dubitatif qu’admiratif]

Vous me la copierez, celle-là, j’ai envie de dire !

Parce que voyez-vous, dans mon esprit, et j’suis sûr que dans le votre aussi, être cannibale en 2007 me semblait être un comportement on ne peut plus normal, d’autant plus dans une société ultra-libérale où l’on passe notre temps à se bouffer le nez, quand c’est pas autre chose (bon là, c’était un poumon de co-détenu … Ah ben j’suis désolé, mais j’vous avais pas dit d’arrêter de dîner ? … Non ? … Ah .. Au temps pour moi … Mais qu’est-ce que vous voulez, je l’ai pas inventée cette histoire de poumon .. Vous croyez que ça m’fait plaisir de vous gâcher le dîner ? …) !

Eh ben non, je m’étais super gourré (ce qui n’a rien à voir avec une station de ski ..) être cannibale en 2007, c’est pas du tout une attitude normale, c’est un comportement de fou furieux total !

Et là, je dis : haut les coeurs et merci les experts !

Même si je suppute fort, et ne le prenez pas mal amis experts, même si, disais-je, je suis quasiment sûr qu’à ce divertissement des temps modernes joyeusement intitulé :
"
Etes-Vous Plus Fort Qu’un Elève De Dix Ans ?"
A la question :
"Un cannibale est-il fou ou normal ?"
Kevin (fils de commercial à socquettes blanches et chemise rose assortie) Kevin qu’est pourtant pas futé aurait trouvé la réponse en moins de deux.
Et encore je suis poli.

Et si j’peux m’permettre, j’inclinerais à penser que Magdane, sentant que le public de boutonneux présent sur son plateau avait également la bonne réponse, aurait osé un tonitruant :
"Silence les agneaux !"

Ok …

Je sors …

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Amusons-Nous !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ah C’Qu’On En Apprend De Belles En Lisant La Presse [2]

  1. mélina dit :

    T\’inquiète Arlette -oué on se tutoie, je sais ça choque-, avec le rachat de la presse par les plus grands armuriers-éoué, j\’emploie des mots forts, je sais, ça choque-, on aura bientôt plus droit qu\’au titre unique, une pensée unique et une info unique.
    Non, je préfère sortir en premier.
    Des bizettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s