Mais Qu’Est-Ce Que T’Attends Pour Faire Père Noël, Lutin Ou Roi Mage, Les Gens Qui Foutent Rien ?

Ah je sais pas c’qu’on leur a fait, mais tout c’que j’perçois, c’est que pour des cons, ils nous prennent.
Encore, si c’était par devant, nous pourrions nous défendre.
Mais non, c’est en lousdé, par surprise, en catimini, et dans le
Fillon nous l’aurons, d’où sa nomination.

Bon déjà, il y eut Christine Largarde, qui face à la hausse inconsidérée du pétrole nous tint à peu près ce langage :

"Mais z’enfin citoyen, fais-y donc fonctionner ton intelligence ! Plutôt que de prendre ta voiture, vas-y donc à vélo, Ducon (Pop-pop, elle l’a pas dit, attends ! … Elle l’a pensé tellement fort que c’est kif-kif ! … Non ?) !".

T’imagines la gueule à Roger déjà plus qu’étranglé par son loyer galopant, Roger tout déconfit se tournant vers sa femme et ses deux enfants et disant :

"Bon la famille, z’avez entendu c’qu’a dit Christine Lagarde, si on veut être à La Grande Motte début juillet pour nos vacances de l’été, faut qu’on se sorte les doigts ! En un mot comme en cent, les enfants, faut qu’on y lève le camp et sur le champ !"

Et face au profond désarroi de sa tribu, le Roger expliquera qu’il n’y a d’autre choix, que Tourcoing-La Grande Motte c’est pas la porte à côté, mais c’est encore plus loin quand il s’agit de le faire à vélo, encore que, si c’était qu’en vélo, nous ne partirions que début juin, mais à vélo tirant une caravane, ah putain de bordel de merde, je vous le dis droit dans les yeux les moutards, et j’suis sûr tu m’comprends ma pauvre Simone, là, y’a pas à tortiller du cul, faut qu’on parte de suite, et encore j’suis pas certain qu’on y soit rendu le 1er du mois de juillet dans c’t’e foutu Hérault.

Y’a pas que le Roger qu’a dû halluciner sa race, y’a aussi le Loïc, l’fameux marin pêcheur de Guilvinec, qu’entendant Lagarde, s’est dit en lui-même que là, c’était vraiment le bouquet de crevettes grises sur la tab’, la fin du thon rouge et des haricots verts réunis, que "té pa potible" à la fin, mais s’rait pas en train de nous y dire, c’te dame, qu’il faut dorénavant y aller à vélo pêcher la poiscaille ?

Mais l’pôve Loïc l’avait encore rien vu, savait pas le Loïc que qu’ques jours plus tard, y’aurait l’Sarko qui viendrait lui amener le soleil, qu’il lui rétorquerait le Loïc qu’en Bretagne, y pleut qu’su’ les cons et que le président lui répondrait qu’ah ben alors, y doit y bruiner souvent dans ta Bretagne, mon con (l’a pas dit non plus, mais l’a pensé si fort que c’est du pareil au même, et pis d’abord, Yasmina l’dit dans son bouquin que l’candidat Sarko qu’il s’en fout des Bretons ..) !

Or donc, les gens, c’est clair, on nous y prend pour des cons, et voilà-t’y pas que maintenant, c’est la presse qui s’y met, qui prend dare-dare le relais.

Ainsi cette semaine, dans un quotidien du Grand Sud, on nous présentait fièrement, joyeusement même, de foooooormidables opportunités, du boulot à saisir en veux-tu en voilà, et plus vite que ça, pour toi les gens qui bossent pas.

Genre, t’arrête de faire ton fainéant, ton flemmard, ton assisté, et vas donc prendre le taf où qu’y en a.

Et là, tu me dis, mais c’est quoi ce boulot foooooooormidable, ces opportunités à saisir ?

Ben fais preuve d’intelligence, comme elle dirait Lagarde (D’Esso ?) !

M’enfin, tu l’sens pas l’froid qui mordille ton nez, tu l’sens pas la guirlande qui rapplique, la guirlande, les boules et pis aussi la crêche avec son n’âne et son p’tit Jésus planquée sous un sapin en plastoc ?

Ben voilà.

Ben voilà quoi ?

Ben voilà que c’est bientôt Noël, Ducon !!!

Et DE QUOI as-ton besoin à Noël ?

De

Pères

NOEL !

V’là le fooooooormidable boulot qu’on propose au citoyen désoeuvré !

Mais c’est pas tout – comme dit ma copine Sylvie quand son Patrick de mari rentre du boulot :
"Mais c’est Patou !" s’écrie-t-elle la drôlesse ! –


Eh non.

Car hormis Père Noël, on t’y propose aussi d’y faire Roi Mage (celui que tu veux, mais faut pas être en retard, Balthazar) et … Lutin !

Alors Lutin, j’vous explique, c’est pas donné à tout le monde.
Faut pas dépasser la taille d’un Président de la République gaulois, quoi.
Au-dessus, tu l’as pas, le job.

Ben non !

Un lutin d’un mètre soixante-dix-huit, c’est plus un lutin !
Et pis ça t’y f’rait pleurer les mioches.
Pas cons les mioches, ils le savent que le Lutin, y dépasse pas le mètre cinquante.

Bon d’accord, je te le concède, y’a pas de sots métiers, et pis au point où nous en sommes, et considérant que Disneyland a bien préparé le terrain en proposant des emplois de Mickey, de Plutôt et de je ne sais quels Tic et Tac, ben allons-y gaiement, déguisons-nous en Pères Noël, en Rois Mages ou en Lutins afin de gagner trois fois rien.

Non, j’me moque pas, j’en ai connu moi aussi des longues périodes Assedic, même que j’en ai frôlé des fins de droits, que j’m’en suis tartiné des stages bidons où tu vas chercher l’café du collègue en CDI et le sandwich d’la pétasse en CDD renouvelable, que non c’est pas facile ni drôle tous les jours, mais que justement si, faut l’garder l’humour, quoi qu’il t’arrive, même que ça m’a sauvé de tas de trucs pas beaux la vie du tout, faut l’garder oui, l’humour, quand t’as plus personne qui t’appelle parce que tu pues le chômage, que ça porterait la poisse, oh si, j’l’ai entendu et dans la bouche de ceusses que je croyais être de bons amis.

Tu vois j’me moque pas, j’en ai trop bouffé des oeufs périmés piqués la nuit dans la poubelle du riverain, et pis c’est pas moi qui m’moque, j’te signale, c’est le journaliste qui se gausse derrière son Mac, se gargarise de la souris, te faisant croire que putain, mais t’es con ou quoi les gens qui foutent rien, non mais attends, faire Père Noël, Lutin, Roi Mage, non mais c’est formidable, alors bouge ton cul l’assisté, vas tafer tout déguisé !

Le problème de ce genre de jobs, c’est que le 1er janvier vers 15h37, on te dit à peine bonne année, bonne santé, mais présentez donc mes hommages à l’Unedic, Ducon (non il l’a pas dit, mais il l’a pensé .. enfin, vous connaissez la suite ..) !

Ben oui, le 1er janvier, on n’en a plus besoin de Pères Noël, de Lutins ou de Rois Mages !

E finita la fiesta de le foie gras mi-cuit !

A moins que, Le François Fillon pris de folie ou d’exctasy, décrétât qu’à compter du 1er janvier 2008, Noël se fêtât (non pas en Grèce, non ..) chaque jour que Sarkozy fit en son royaume de France.
Et là, oui, Lutins, Rois Mages et Pères Noël deviendraient, et contre toute attente, des boulots pérennes.

Mais non.

A moins d’y croire, au Père Noël.

Dans ce cas, je t’y conseille une légère psychothérapie.
Et si elle ne donne rien, de revoter Sarkozy en 2012.

Mais il y a un autre problème.

Que va-t-il faire Jean-Claude ?

Va-t-il indiquer sur son CV que du 15 novembre au 31 décembre 2007, il exerça le faaaaaantastique métier de Père Noël, même qu’il aurait maintenant quelques notions de finnois, et qu’en sus, il possède une petite expérience de Lutin, voire de Rois Mages, mais que pour le Roi Mage, c’est juste parce que Loïc, un gars de Guilvinec qu’en avait marre de la pêche qui rapporte des clopinettes et surtout marre de se faire insulter le Finistère, Loïc qu’était venu faire le Balthazar aux Galeries Lafayette de Toulouse, s’était chopé une angine blanche, et qu’en conséquence, c’est moi, Jean-Claude, qu’avais dû le remplacer au pied levé, mais comme c’était juste le jeudi, on peut pas considérer que Roi Mage, en l’occurrence ici Balthazar, soit à prendre en considération pour le poste de commercial à socquettes blanches auquel j’ai l’insigne honneur de postuler, avec comme il se doit, mes salutations les plus distinguées.

Alors, je ne sais pas si le Grand Soir, il est mort et enterré, p’têt bien, mais ce que je sais, c’est que viendra un autre soir, un autre soir où nous en aurons tellement plus que marre d’être considérés comme des cons que nous irons leur faire la fête à ces malpolis, et qu’à cette fête, il n’y aura ni guirlandes, ni boules, ni Pères Noël, mais qu’en revanche, pour certains, ça y sentira copieux le sapin.

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Amusons-Nous !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mais Qu’Est-Ce Que T’Attends Pour Faire Père Noël, Lutin Ou Roi Mage, Les Gens Qui Foutent Rien ?

  1. mélina dit :

    Il est où le casting?
    J\’ai mes chances, encore que non, à tous les coups, pour faire Marie, faut être éligible au contrat aidé, tvavar staffaire.
    Sinon, Christine Largarde, elle se la joue Marie Antoinette avec la tête "Si les pauvres n\’ont pas de pain, qu\’ils mangent donc des brioches".
    Ahhhhh
    des bizettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s