Respect De La Nature ? Mon Cul !

Bon c’est pas de sa faute à ce piéton, mais voilà, il se trouve qu’il se dandinait, le quidam, avec dans sa main droite un sac très moche, mais que nous connaissons désormais toutes et tous, un sac pas beau l’avion, où il était inscrit : Respect de la nature.

Mais bien sûr …

Eh oui, ça m’énerve que voulez-vous, ça commence même à me gaver grave, à me chatouiller sérieux les arpions cette histoire de vas-y mon bon citoyen, toi aussi, sauve la planète, oh oui, deviens un superhéros de le quotidien, rejoins la tribu du gentil Borloo … Non mais oh ! CA VA !

Ouais je suis vénère, très très vénère (oui je parle la Fadela Amara et je t’emmeeeeerde !) car une nouvelle fois on nous prend pour des gogos, on nous parle comme si nous étions des enfants attardés, si si je vous assure, parce qu’au fond, qu’entendons-nous sinon sois gentil mon citoyen, coupe ton robinet quand tu te brosses les dents, ne mets pas ton poste de télévision en veilleuse car ça la fait souffrir atrocement la planète sur laquelle tu vis, non éteins là la télé, c’est mieux, res-pon-sa-bi-li-se-toi, il est grand temps, oh oui, pense à ce que tu vas laisser à tes enfants.

Ca me fait penser à l’infirmière flanquée de son interne qui vient vous rendre visite le matin dans votre petite chambre d’hôpital et qui vous dit :
"Alors il a pris sa température ce matin, le monsieur ? Il a passé une bonne nuit ? Eh ben alors ? On n’a pas mangé sa popote ? Et pourquoi ? Mais qu’est-ce qu’il a le monsieur ?"

AS-SEZ !
CA SUFFIT !

Non mais vous croyez quoi ?
Qu’on est aussi cons que ça ?
Qu’on va les gober les balivernes de ton
Grenelle de L’Environnement ?

Et d’ailleurs, c’est-y pas délicieux de constater qu’on nous sert des "Grenelle" en veux-tu, en voilà, alors que ce terme fait référence aux accords de mai 68 (20% d’augmentation du SMIC, passage à la semaine de 40 heures …)
Oui, c’est vraiment délicieux quand on n’a pas la mémoire courte, qu’on se rappelle que Nicolas Sarkozy avait promis, une fois élu, de liquider … l’héritage de mai 68 !

Je t’en foutrais moi des Grenelle de l’Environnement
Ah c’est maintenant que tu te réveilles ?
Ca fait plus de 30 ans que des scientifiques, des spécialistes de tout bord, et même des écologistes, oui ces écologistes que tu honnis, tirent la sonnette d’alarme, et toi qui les as toujours méprisés, jamais pris au sérieux, jamais écoutés, tu te réappropries leur combat !
Vraiment – et sans faire de mauvais jeux de mots – tu ne manques pas d’air !

Et l’on voudrait même nous faire croire que 62 millions de français sont plus concernés par les problèmes d’environnement que par leur pouvoir d’achat !
Même que
Borloo dans le Parisien d’hier, il dit : "J’ai 62 millions de français derrière moi !"
Ah ouais ?
Tu les as vus les français en vacances,
Borloo, comme ils s’en soucient de l’environnement ?
T’as jamais été te balader en centre-ville avec ses trottoirs jonchés de papiers gras, de bouteilles même, de déjections canines, alors qu’il y a une poubelle à deux mètres ?

Oh je sais bien que là, je suis en train de passer pour un horrible déclinologue, un pessimiste indécrottable (c’est méga drôle non, ce terme d’indécrottable après les déjections canines … Non ? …. Et meeeerde !!! … Ok ! Je sors ….)
Et alors ?
Comme disait
Leonard Cohen :
"Un pessimiste c’est quelqu’un qui attend la pluie, moi je suis déjà mouillé."
Pareil.
Je suis mouillé itou.

Respect de la planète ?
MON CUL OUI !
C’est maintenant que tu te réveilles ?
Après t’en être foutu comme de ta dernière chemise saumon et de tes socquettes blanches assorties ?

TU sais quoi ?

Cette histoire de respect de la planète survenant bien tardivement me fait penser à un homme qui se serait fait humilier toute sa chienne (LA c’est drôle ? …. Mais si après les déjections canines et … OK .. Je Re – Sors !) de vie, quelqu’un qu’on n’aurait jamais respecté, parce qu’on s’en foutrait de cet homme-là, qu’on aurait décidé qu’il n’avait aucune importance, et puis, voilà qu’un jour, alors qu’il est à l’hiver de son existence, on viendrait le trouver, un peu condescendant, et on lui dirait :

"Alors il a pris sa température ce matin, le monsieur ?"

Ah non, excuse … Je m’ai trompé … Ca c’est l’infirmière flanquée de son interne ….
Pouf-pouf (rien à voir avec l’infirmière) je reprends …

…. Et on lui dirait :

"Bon écoute, on n’a pas été très sympa avec toi, c’est vrai, on ne t’a jamais respecté. Jamais ! Même qu’on t’aurait humilié. Eh bien tu vois, c’est fini tout ça. Désormais, je te l’assure, on va prendre soin de toi. Ah tu vas voir, ça va être Noël tous les jours pour ta pomme. On va te la faire belle, ta vie. On va te la faire belle …."

Ca lui fera une belle jambe à la "personne z’agée".
D’autant plus que sa jambe, ben, elle l’a perdue, dans une guerre à la con.

Respect de la nature ?
MON CUL, OUI !

Moi je n’ai pas changé, pas varié d’un iota.
J’étais, je suis et je resterai pour l’Euthanasie.
Pour la planète, y compris.

Bonsoir chez vous (Et éteins ta télé, hein, plutôt que de la mettre en veilleuse, tu vas sauver la planète ..) !

Publicités

Un commentaire sur “Respect De La Nature ? Mon Cul !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s