Le FC Sochaux & Ségolène Royal

On a tous en mémoire ces jeux d’enfants un peu "cul-cul" comme :

Si la voiture de papa évite tous les feux rouges sur le chemin qui mène à l’école Jean Macé, alors ça veut dire que j’aurai une bonne note en mathématiques modernes.

Même qu’on changeait les règles au beau milieu du parcours, comme par exemple se dire que finalement, ben, si papa se prenait que deux feux rouges, mais pas plus, juré ! 
Cette fois c’est pour de vrai ! 
Si papa se prenait .. disons .. allez que trois feux rouges, bon ben j’aurai au moins la moyenne en mathématiques modernes.
Genre 11 sur 20.
Ou même 10.
Allez 10 sur 20 et on n’en parle plus !

Oui, on a tous en mémoire ces paris enfantins, ces questions cruelles, ces choix cornéliens comme par exemple :

"Tu choisis quoi ? Que Sylvie réponde à ton mot ou que tu passes en 6ème ?"

Toi, tu aimerais que Sylvie réponde à ton mot.
Parce qu’elle trop belle Sylvie.
C’est la plus jolie de la classe de CM2.
Et les autres, ben, ils seraient tous trop jaloux, si c’était toi qui lui volais un bisou à Sylvie, que ce soit toi qui, fier comme un pou, paradais dans la cour de récré en lui tenant goulûment la main …
Rien que pour faire caguer Julien.
Celui qui est super fort en sport, que toutes les filles regardent avec envie.
Rien que pour lui montrer à Julien.
Le faire bisquer de toute sa rage.
Seulement voilà, si tu passes pas en 6ème, les parents vont te mener la vie dure, tu vas passer un été pourri, avec des tas de cahiers de vacances, la mer tu la verras pas, les copains non plus, et tu reviendras en septembre, blanc comme un cachet d’aspirine.
Et donc, la mort dans l’âme, tu réponds à demi-mot, la machoire bien serrée que tu préfères passer en 6ème finalement, mais que c’est vraiment dégueulasse, Julien, de poser des questions pareilles !

Si je vous raconte tout ça, c’est parce que j’aime l’Olympique de Marseille.
Cherchez pas à comprendre, c’est un amour irrationnel.
Un truc d’enfant.
Quand j’étais môme mon père me parlait de Josip Skoblar, de Roger Magnusson, de Marius Trésor.
Je ne sais pas pourquoi, peut-être était-ce la façon dont il m’en parlait, mais ces noms-là me faisaient rêver.
C’était comme des noms de super-héros pour moi.
Et quand en 1992, je débarquais dans la ville ennemie, celle d’Aix-En-Provence, je n’avais qu’une idée en tête : pousser jusqu’au bout de la route ; gagner Marseille.
La ville natale de ma mère.
Il m’est difficile de vous expliquer ce qui s’est REELLEMENT passé quand l’année suivante, la tête de Basile Boli a fait de Marseille le premier club de football français à remporter la fameuse Ligue des Champions.
Moi, j’ai vécu l’évènement de façon cabrelienne, c’est-à-dire de l’intérieur.
Mais tout autour de moi, c’était un torrent de joie, de cris, de pleurs, une folie indescriptible.

Depuis l’Olympique de Marseille n’a plus rien gagné.
Même pas une minable petite Coupe la Ligue.
Rien.
14 ans de disette.

Or cette année, et pour la deuxième fois consécutive, l’Olympique de Marseille va disputer la finale de la Coupe de France, une épreuve qu’il a déjà remportée dix fois (record de France) la dernière, et comme je m’en souviens, c’était en 1989, avec un triplé de "patator" alias Jean-Pierre Papin, une finale d’anthologie contre l’AS Monaco, résultat final : 4 à 3 !
Oui, le 12 mai prochain, au Stade De France, l’Olympique de Marseille peut reconquérir un titre, il lui suffit de terrasser le FC Sochaux.
C’est inespéré !!!
Mieux : c’est ENOOooORME !

Sauf que …

Sauf que cette nuit, dans mon lit, une petite voix de mon enfance est venu troubler mon sommeil et m’a dit :

"Tu choisis quoi ? Une victoire de l’Olympique de Marseille en Coupe De France ou alors … Une victoire de Ségolène Royal à l’élection présidentielle ?"

Et mon coeur s’est mis à saigner.
C’est dégueulasse de poser des questions pareilles !
Est-ce qu’on pourrait pas plutôt se dire que si demain, sur le chemin du boulot, je me prends que des feux verts, eh ben Ségolène sera élue ?

Non ?

"NON !"

Oh putain c’est trop dur !
"Je sais Philippe … Mais c’est à toi de voir .. Soit c’est Marseille, soit c’est Ségolène, mais c’est pas les deux en même temps … C’est le principe même du choix .. Si tu choisis Marseille, c’est ton problème, mais ça veut dire qu’on se prend Sarkozy pour cinq ans ! Voire dix ! "
Sarko pour 5, voire 10 ans tu dis ?
"Oh oui .. Et encore, c’est un minimum !"
Un MINIMUM ???

Ah non !
Non-non-non et re-non ! 
Tant pis ..
Je …

Je choisis … 

Je choisis que Marseille ..

[je serre la machoire très très très fort]

Je choisis … que Marseille gagne pas la finale !

"Tu es bien conscient, Philippe, que ça veut dire que c’est le FC Sochaux qui va la gagner cette Coupe de France !"

Je le sais …
C’est trop la honte ..
Oh putain, c’est grave la honte, même !

Mais, il en va de l’avenir de la France bordel !
Et pour la France, y’a pas à tortiller du cul :
Entre le FC Sochaux et Sarko, je choisis le FC Sochaux !!!

Parce que, même si c’est tout pourri Sochaux, c’est quand même moins grave que Sarko …

Allez Sochaux !
Allez Sochaux !
Allez Sochaux !

[Mais j’essaierai quand même de me faire que des feux verts demain, en allant au boulot … Histoire d’assurer le coup ..]

Publicités

Un commentaire sur “Le FC Sochaux & Ségolène Royal

  1. Je fais pareil avec le boulot.
    Que je n\’ai toujours pas trouvé.
    Et les candidats.
    Que je n\’ai toujours pas départagés.
    Des bizettes, Ségolène 5.28, Nicolas 6.23, Mélina 0.00.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s