« Borgne » To Be Alive

 
Tous les candidats – ou bien alors leurs porte-parole, voire leurs porte-flingues – seront passés dans "Mêle-Toi De L’Info" sur Sud Radio.
Aujourd’hui ce fut, d’abordJosé Bové.
Il parle en regardant droit comme un "i" devant lui comme s’il décryptait un invisible prompteur.
Je me disais, en l’observant, que cet homme n’était pas un politique, du moins, pas encore.
C’est juste un militant.
Depuis toujours.
Il ne sait pas vivre autrement qu’en combattant.
Une vraie tête de lar .. zac.

Puis ce fut le tour de Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, porte-parole de Dominique Voynet.
J’ai retenu son rire.
C’est déjà beaucoup.
En attendant l’avoinée promise de dimanche.

Enfin, il vint : Jean-Marie Le Pen.
Je fus déçu ; en effet, durant cet entretien d’une vingtaine de minutes, il ne prononça qu’une seule fois son désormais célèbre : n’est-ce paaaas ?
Je laissais mon compagnon lui poser les questions que nous avions collectivement préparées le matin.
Ce n’est pas la peine de vouloir coincer un homme pareil ; en vérité, il le fait assez bien tout seul.
Il suffit de le laisser parler et de l’écouter.
C’est inadapté.
Son discours transpire le passé.
Avec Le Pen, l’avenir n’existe pas.
C’est là, le terrifiant : l’avenir ne l’intéresse pas.
C’est donc cela qu’il faut retenir de cet homme.
Mais il est encore là, menaçant.
"Borgne" to be alive …

Ailleurs, certains se partagent déjà les postes.
Et leur petit maître à penser nous donne encore
une excellente raison de ne pas voter pour lui.
En voici
une autre.

Et demain ?

Demain nous recevons François Hollande.
Un politicien classique, un tribun redoutable, un homme (tellement) sous-estimé, (complètement) méconnu.
Ses "amis" lui réserveraient un chien de leur chienne si dimanche le PS se prenait un "royal gadin".

Nous en saurons plus dimanche à … 18h30 ou 18h45 …
Il suffira de savoir lire entre les lignes des bloggeurs impatients.
Auxquels je me joins – et donc, accordez-moi la dépénalisation …

Ai-je perdu l’esprit, c’est possible … mais voilà que je me demande si, par défaut, le temps de Ségolène n’est pas venu … 

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Mêle-Toi De L'Info !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s