Ah, Monsieur Devedjian !

Comme dirait l’autre :
"Chassez le naturel, il revient au galop !"
En ce qui concerne Monsieur Devedjian, c’est au triple galop, voyez-vous.

Mais que je vous explique !

Ce monsieur Devedjian, on n’dirait pas comme ça, il a un côté (faux) dandy, voyez, un côté dilettante, même que tiens ! on pourrait presque dire que c’est notre Jean-Claude Brialy de la politique à nous, mais moins dans l’anecdote croustillante que dans la gestuelle, la posture.

Sauf que ce n’est pas ça du tout.

Une "bagarre du Nord" et v’là notre vrai Devedjian qui rapplique.
Il a senti le bon coup, le Patrick.
Le filon.
L’aubaine, tu vois.
Va savoir s’il n’aurait pas comme un retour d’Occident, notre "bon" Devedjian.

En attendant, avec lui, au moins, on sait à quoi s’en tenir.
Même que c’est Le Figaro qui nous l’apprend.
Le Figaro, on peut lui faire confiance : raconte pas des barres, ce quotidien.

Et donc, dans l’article "figaresque" en date du jeudi 29 mars 2007 joyeusement intitulé :
"Sarkozy se présente comme le candidat des honnêtes gens"
Article d’une totale drôlerie (pas voulue, mais justement c’est bien pour cela que ça l’est : drôle ! Et d’ailleurs rien que le titre est à pisser de rire !) narrant la journée du candidat de l’UMP qui va de .. La Gare du Nord parisienne au Grand Palais de Lille, que ne lit-on pas ?

Tirant les leçons de cette journée dans le Nord, Patrick Devedjian voit la suite avec optimisme : « Cette affaire de la gare du Nord est excellente. Elle replace la sécurité au centre du débat présidentiel ».

Oui vous avez bien lu :
"Cette AFFAIRE de la gare du Nord .."
Rien que cette expression est odieuse.
" .. Replace LA SECURITE au centre du débat présidentiel."

Ah Monsieur Devedjian … La sé-cu-ri-té !

Ce thème qui marcha du feu de Dieu en 2002 avec Le Pen au second tour !!!
En y ajoutant l’immigration ET l’Identité nationale, dites, ça va être un sacré carton cette élection, Monsieur Devedjian !
Je comprends tout mieux, maintenant …
Ca pue, mais vous avez au moins la franchise de nous prévenir, Monsieur Devedjian …
Et donc moi je dis merci Patrick, et merci Le Figaro !
Merci de nous prévenir ; pas merci de la campagne qui sent mauvais que vous nous mitonnez …

Mais au fait, Monsieur Devedjian … Monsieur Sarkozy, ce ne devait pas être le "candidat du pouvoir d’achat", plutôt que celui de la sécurité, de l’immigration et de l’Identité nationale ?

En d’autres termes, ne se moquerait-il pas des … "honnêtes gens" que nous sommes, par hasard ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s