Si Duhamel, Alors Pourquoi Pas Pernaut & Elkabbach ?

Reprenons :

Jeudi 16 février, France-Télévision puis RTL suspendent Alain Duhamel de campagne présidentielle pour avoir, le 27 novembre dernier, lors d’une réunion privée, avoué qu’il "aimait bien Bayrou et que sans doute, il voterait pour lui."
Et donc, voilà notre Duhamel sacrifié sous l’autel de la sacro-sainte déontologie.

Et là, je m’étrangle, mieux je pouffe.

Car au fond, que voudrait-on nous faire croire, nous faire avaler, par cette suspension ?
Que parce qu’il pourrait – c’est même pas sûr – voter Bayrou, Duhamel ne peut plus exercer son métier de journaliste de façon objective ?
Et d’abord, qu’est-ce que l’objectivité ?
Que le journaliste lambda n’est pas un citoyen ordinaire ?
Je veux dire qu’il n’a pas de convictions politiques, qu’il s’interdit d’en avoir ?
Que ses convictions, il va les découvrir un dimanche de printemps en entrant dans l’isoloir, pas avant ?
Ca existe un journaliste pareil ?

Mais soit.
Prenons acte, comme on dit.

Mais alors, si l’on décide de la jouer ainsi, il va falloir aller au bout de cette logique,
Et dans ce cas, il faut vite, TRES VITE, suspendre d’antenne Jean-Pierre Pernaut.
Car ce qu’il a fait, le jeudi 16 octobre dans son JT de 13h, c’est quoi, sinon scandaleux ?

Ce jour-là, Pernaut évoque le déplacement de Ségolène Royal à Dunkerque, nous informant qu’elle promet plus de moyens pour l’éducation en y mettant, par exemple, l’argent d’un deuxième porte-avions nucléaire dont elle ne veut pas.

Il faut bien observer la gestuelle de Pernaut quand il fait cette annonce.
Elle est on ne peut plus significative.
Par sa gestuelle, il fait clairement passer le message que franchement, Ségolène Royal, c’est du grand n’importe quoi.
Une impression qui se confirme de suite, puisque sans transition, Pernaut passe à Nicolas Sarkozy, ou à Saint-Denis-De-La-Réunion, le candidat de l’UMP a insisté, LUI (et ce "LUI" fait toute la différence) sur le sérieux et la crédibilité de son projet.
Dois-je développer ou est-ce bien clair pour tout le monde ?

Vérifions donc l’objet du délit avec le zapping de Canal+ en date du lendemain, Pernaut arrivant (subtilement, mais c’est fait exprès) juste après le texte (un peu too much) de sa consoeur Pascale Clark :

Alors y’a rien là ?

Quant à Jean-Pierre Elkabbach, dans le sarkozysme exacerbé, il est carrément imbattable.
Même Franz-Olivier Giesbert ne lui arrive pas à la cheville .. C’est dire !
Un exemple criant, hurlant, jurant (c’est selon) est mis en évidence (biblique) par l’excellent site Acrimed dans un billet en date du jeudi 15 février.
Le 28 janvier dernier, sur Europe1, Elkabbach reçoit l’un des (trop nombreux) porte-parole de Ségolène Royal, Jean-Louis Bianco.
En voici la transcription :

– Jean-Louis Bianco (JLB) – On ne peut pas prendre les mots de Jaurès pour faire la politique de Thatcher !
– Jean-Pierre Elkabbach (JPE)- Oui mais pourquoi ? Il y a une histoire qui appartient aux uns… Même l’histoire, il faut la découper ?
– JLB – Jaurès appartient à tout le monde. Par contre, c’est mensonger de mettre en avant Jaurès quand on veut favoriser les plus riches !
– JPE – Mais par exemple, Mitterrand pouvait parler de Maurras, de Chardonne, etc. De la gauche, de Blum…
– JLB – Tout le monde a droit de parler de tout le monde, mais pas dans le même discours, où on avance une politique. D’ailleurs, Franck Tapiro, vous le savez, le conseiller en communication, l’un des nombreux conseillers en communication de Monsieur Sarkozy, a dévoilé la chose. Dans un blog, il a dit : " il ne faut pas " karchériser " la France, il faut " thatchériser " la France ". Voilà le programme !
– JPE – Oui mais enfin, notre inspirateur, ce n’est pas Monsieur…
– JLB – C’est l’inspirateur…
– JPE – Comment il s’appelle ?
– JLB – Tapiro !
– JPE – Non, ce n’est pas notre inspirateur.
– JLB – Mais pourquoi vous dites " notre inspirateur " ?
– JPE – Ce n’est pas nos… nos… On n’a pas besoin …
– JLB – Vous n’êtes pas de l’UMP, Jean-Pierre Elkabbach !
– JPE – Non, non, ni à l’UMP, ni…
– JLB – " Notre " inspirateur, je me demande de qui vous parlez, là…
– JPE – Non … Au nom de qui ? Au nom de tous ceux qui font la presse, etc.

Alors, y’a toujours rien, là ?

Donc on résume :
En tant que journaliste tu peux soutenir (ouvertement) qui tu veux, mais faut surtout pas le dire.
Et c’est ça, la DE-ON-TO-LO-GIE !

Oh …
J’allais oublier ….
Une question, comme ça, en passant :

Vous pouvez me dire à quoi ça sert, au juste, le … CSA ?

Publicités

3 commentaires sur “Si Duhamel, Alors Pourquoi Pas Pernaut & Elkabbach ?

  1. Très belle analyse.
    A cela j\’ajouterai un petit commentaire. Je suis pour ma part choqué que France Télévision suspende un journaliste qui continuait à montrer de la pugnacité lors de ses interviews (l était très difficile de savoir dans quel camp il était) alors que l\’on a juste "grondé" Monsieur Sevran après ses magnifiques envolées lyriques sur les bites des noirs.
    C\’est le président de France Télévision que l\’on devrait suspendre pour manque de lucidité.

  2. Vous en avez de la chance, vous autres, à la radio, si vous roulez pour l\’un ou l\’autre, hop, un tee-shirt de fan sous le pull (oui, fait encore frais en cette saison…) et c\’est joué.
    Mais non, c\’est vrai, sur ce coup-là, encore, (car diffuser, le mois dernier, à 21h, un film violent, contenant autant de scène de sexe que de litres de faux-sang avant un magnifique conte sur le chocolat, c\’est fort de csa!), il est bien fantôme le célèbre comité.

  3. C\’est vrai que Sevran, lui, il n\’est pas suspendu … Pourtant, l\’aurait bien mérité de l\’être … Ca nous aurait pas manqué tant son émission est d\’un tempo assez mou (en anglais ça donne queqlue chose comme : beat molle, non ?) … Oui, Mélina, on en a de la chance nous à la radio. On a de jolis tee-shirt et le Csa il est aveugle et sourd. Enfin, pas toujours …. Merci d\’être passé, les amis … Vous étiez dans les 10 500ème visiteurs depuis octobre dernier, mois où j\’ai véritablement commencé à entretenir ce blog boosté par deux articles sur AgoraVox ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s