Sark’O.R.T.F. [3ème partie]

Après Sark’O.R.T.F. [1ère Partie] où il était question de dépêches AFP étonnement surabondantes concernant les faits et agissements du Ministre de l’Intérieur ; après Sark’O.R.T.F. [2ème Partie] traitant de l’incompréhensible complaisance de nos médias télévisuels acceptant de diffuser des images fournies par une société audiovisuelle nommée ETC, société travaillant pour l’UMP, donc à la gloire de Nicolas Sarkozy, voici le fin du fin, le stade ultime, la berlusconisation totale de la presse française avec un article édifiant (mais à vérifier, si tant est qu’il reste des journalistes soucieux de leur éthique dans ce pays pour le faire …) venu de Suisse – nouvelle patrie de Johnny Hallyday, fervent supporter du candidat de l’UMP – article signé Ian Hamel et intitulé :
"Mainmise sur la Presse Tricolore".

En voici un terrifiant extrait :

" (…) Nicolas Sarkozy est un homme tout-puissant. Alors que ses «amis» journalistes sont abreuvés de scoops sur la délinquance ou sur le terrorisme, les autres rédacteurs se retrouvent au pain sec: les policiers ne leur parlent plus. Pire, ils découvrent que les Renseignements Généraux ne font pas seulement des enquêtes sur les collaborateurs de Ségolène Royal, la candidate socialiste, comme Bruno Rebelle, ancien directeur de Greenpeace. Mais qu’à l’occasion, ils s’intéressent aussi à la vie privée des rédacteurs un peu trop à gauche. «Un proche de Sarkozy vous appelle au téléphone et lâche le nom de votre maîtresse, menaçant de le faire savoir à votre épouse si vous ne devenez pas davantage conciliant avec le candidat de l’UMP», s’étrangle un journaliste du Figaro. (...)"

Oui, vous avez bien lu, c’est un journaliste du Figaro, quotidien historiquement à Droite, qui fait cette confidence !!
Ce que dénonçait François Bayrou, et depuis peu Ségolène Royal (jeudi à Grenoble) se confirme jour après jour.
Mais le mieux (ou le pire, c’est selon ..) c’est que ça se voit.
Même que ça crève les yeux.

Tenez, avant-hier, je zappais sur la chaîne Public-Sénat.
Je tombe sur la bande-annonce d’une future émission politique.
Dans celle-ci, on y aperçoit les principaux candidats à la Présidentielle.
Ils sont soit en train de serrer des mains, soit en train de s’exprimer avec force et détermination derrière un pupitre, sauf … Ségolène Royal !
Ségolène Royal est présentée souriante, toute de blanc vêtue … sur la Muraille de Chine !
De fait, à quoi pense-t-on ?
A la fameuse "bravitude" ..
Quand ce n’est pas aux "tribunaux chinois plus rapides que nos tribunaux" ..
En d’autres termes, par cette b-a, la chaîne Public-Sénat nous fait passer un message à peine subliminal :  Ségolène-la-gaffeuse, Royal-l’incompétente, au milieu de candidats en action, et donc, à l’inverse de la candidate du PS, solides et crédibles !
C’est proprement scandaleux !

Autre exemple de sarkoïsation de la presse dérivant vers de l’antiségolènisme primaire.
Hier, une journaliste présentant son flash tint ces propos :

"Ségolène Royal RENONCE … au Service Civique Obligatoire …"

Cette journaliste nous expliqua que finalement, et contrairement à ce qui était inscrit dans le projet socialiste, la candidate préfèrait un Service Civique Volontaire.
Le choix du verbe renoncer est tout sauf innocent.
Il renvoie directement aux supputations du moment telles que :
"Tiendra-t-elle ?" …
Serait-il possible qu’elle renonce et laisse sa place à un autre candidat ?

Le choix du verbe renoncer n’est utilisé que pour entretenir le doute et le trouble dans l’esprit de l’auditeur, mais surtout, lui fait passer une nouvelle fois l’idée que la candidate socialiste n’est pas à la hauteur de la fonction pour laquelle elle concourt.

Ces manières de faire ne sont pas convenables !
Nous ne sommes plus dans l’information.
Nous basculons ouvertement dans une campagne et de propagande, et de dénigrement organisé.
Ca pue.
Et il est temps de s’en insurger.

Et je le dis d’autant plus librement que je ne suis absolument pas "ségolèniste".
Je suis juste un citoyen républicain.
Mais à force de jouer avec le feu, je me demande si je ne vais pas devenir, par réaction, antisarkozyste primaire …

Ou comment les "boules puantes" finissent par devenir, à la longue, contre-productives …

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s