De Qui « Smoke-t-on » ?

– Comment tu t’es fait ça ?
– C’est rien … C’est le boulot !
[36, Quai Des Orfèvres d’Olivier Marchal]

Je rentrais du boulot …
J’étais au feu rouge.
A côté de moi, une Renault 5
Au volant, une femme.
A l’arrière, deux enfants. Ils devaient avoir 5 et 7 ans. Pas plus, en tout cas.
Elle allume une cigarette. Elle n’ouvre pas la vitre. Faut dire que ça caille dehors.
Elle tire sur sa clope.
Je cherche son regard.
Le mien, je le sens, est assassin.
De m’en rendre compte, qu’il est assassin mon regard, me glace d’effroi.
Mais que m’arrive-t-il .. Je deviens complètement con, ou quoi ?
Alors moi aussi, j’en suis rendu là ?
Et la prochaine étape, c’est quoi ?
Descendre de ma voiture, me planter tout menaçant devant la dame, lui faire la morale, moi qui détestait ça, la morale ? ["N’oubliez jamais que ce qu’il y a d’encombrant dans la Morale, c’est que c’est toujours la Morale des autres !" – Léo Ferré

J’ai l’air fin, tiens ..

Comme les autres, je me suis fait bouffer, enfumer par toutes ces campagnes moralisatrices dont le message est clair : Dorénavant, fumer c’est être du côté du Mal, pas fumer, du côté du Bien.  
Foutaises !
Calembredaines !
Walt Dysneyrisme !

Ah, il est bien entré dans la caboche, votre foutu message !
Ah bravo !
Je ne suis plus le même homme, désormais. 
Je suis bon comme la romaine oui ; bon pour m’abonner au fil RSS du JT de Jean-Pierre Pernaut.
Quand je pense que je fus le premier à m’insurger du fait que l’on ôta la mégot de la bouche de Lucky Lucke pour le remplacer par un ridicule fétu de paille (pas étonnant que Laurent Gerra reprenne l’affaire ..) ! 
Quand je pense que je n’étais pas le dernier à fumer en cachette, dans les chiottes du Lycée léonard Limosin de Limoges ! Quand je pense à bien pire, je veux dire à toutes les belles et extravagantes conneries que j’ai pu faire !
Et pour en arriver où ?
A un feu rouge, et massacrer du regard une femme allumant une cigarette dans SA voiture, ses deux enfants à l’arrière … MOI !!!
C’est stupide.
Ca n’a pas de sens.
Il faut que je me reprenne.
Et vite.
Sans mégoter.
D’ailleurs t’as vu la sale gueule de drogué de la bonne parole ambiante que je me trimbale ?

A lire aussi : Les Fumeurs Sont Des Vilains

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Opinion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s