Le France à … 2%

Il est de bon ton de railler Philippe De Villiers.
C’est le nouveau sport à la mode.
Faut dire aussi que De Villiers et son porte-parole Guillaume Peltier donnent du grain à moudre aux persifleurs.
A croire qu’ils le font exprès …

C’est ainsi que cette semaine, de passage dans notre émission "Mêle-Toi De L’Info" Guillaume Peltier nous fit plus que sourire (je veux dire qu’on eut du mal à ne pas éclater de rire) en osant un "Vous l’avez aimé en Vendée, vous l’adorerez à l’Elysée !" phrase-slogan qui décridibilise – pour ne pas dire autre chose – son candidat.
Le même Peltier était samedi soir invité de l’émission "On N’est Pas Couché" présentée par Laurent Ruquier.
Là encore, il provoqua les rires, mais aussi les moqueries, les sifflets et les huées du public.
Eric Zemmour s’en indigna, parlant même de lynchage.
Il est vrai que ça y ressemblait, comme quoi il peut m’arriver d’être d’accord avec Zemmour, ce qui, je l’avoue, me terrifie …

Cela dit, comment ne pas rire, se gausser, quand Peltier assure que Philippe De Villiers constituera l’énorme surprise de cette présidentielle alors que le Président du MPF, dont un des slogans est "La France à 100%", plafonne à 2% d’intentions de vote ?
Comment ne pas siffler, huer de toutes ses forces, quand en détaillant le programme du vendéen, l’on retrouve, peu ou prou, celui du Front National avec, entre autre, le rétablissement de la peine de mort, via référendum ?
Comment ne pas hurler de rire quand Philippe De Villiers lui-même confie à Jean-Michel Apathie qu’au second tour, il n’appellera pas à voter Nicolas Sarkozy, mais que c’est Nicolas Sarkozy qui appellera à voter pour lui ?
Avouez qu’il est difficile de ne pas pouffer tout ce que l’on sait.
De se dire que a y est, on a trouvé notre nouveau Georges Marchais, mais de Droite, quoi.
En clair, un type qu’il est bon d’inviter tant on est sûr de bien se marrer.
Et moi-même, je le confesse, il me fait bien rire, le vendéen.

Sauf que, je trouve que ça n’est pas une très bonne nouvelle.
Au risque de surprendre, je préfèrerais un De Villiers fort qu’un De Villiers pathétique.
Pourquoi ?
Parce qu’un De Villiers à 8%, ça peut-être aussi 8% en moins pour Jean-Marie Le Pen.
Un De Villiers à 8% c’est – presque – l’assurance de ne pas se taper le Front National au second tour.
Car – pour le moment, en tout cas – je ne vois pas en Ségolène Royal, une candidate permettant d’éviter une redite du 21 avril 2002.
D’autant plus après l’avoir vue ce midi à "Dimanche+" où elle m’est apparue bien faiblarde, et si peu convaincante.
Si Royal reste à ce niveau, elle risque de connaître pire sort que Jospin.

Et donc, il ne faut surtout pas se réjouir d’un De Villiers à 2%.
Certes, ça fait rire, mais le 22 avril, ça ne fera plus rire personne …

Mais rions, en attendant .. Avec Bruno Candida :

PS : Ségolène Royal lit-elle la blogosphère ? C’est très probable … En attendant, le message semble être passé, car ce midi, elle s’est prononcée en faveur de l’exclusion de Georges Frêche du Parti Socialiste.
Ce qui n’était pas le cas
en début de semaine
.
Don’t act, comme on dit.
Et tant mieux, surtout.
Comme moi, il prend acte, et s’en réjouit …

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s