Bloggeur, Taulard & Séropo

Premier café, j’sais plus, peut-être 9h32. [*]
Pas de clopes.
J’évite.
Enfin non ; je recule.
L’échéance, je veux dire. Celle de la première cigarette.
Aujourd’hui, ce sera 12h27 ! [*]

Entre ce premier café et cette première clope, comme tous les matins, compulsion frénétique des quotidiens du jour, et si rien du tout, enfin, si pas grand chose, « ruage » sur le Net à la recherche de sujets à développer l‘aprème dans « Mêle-Toi De L’info« .
Et là, le choc.
Sur le site du Nouvel Obs.

J’y apprends qu’un type vient d’ouvrir son blog.
Mais c’est pas n’importe quel individu.
C’est un gus en taule.
Depuis 21 ans.
C’est le premier taulard à tenir un blog.
Mais ce n’est pas tout.
Il est séropo.
Je lis.
C’est du brut.

Extraits :

« Il y a eu parfois des cas d’exclusions en prison, des cas de détenus sidéens ressemblant à des sac d’os que l’on servait en dernier au repas, qui étaient interdit de douches ou de promenade, avec qui personne ne parlait. Ils ont souffert le martyr au fond de leurs cages dans ce beau pays des droits de l’homme. J’ai traversé durant des décennies un univers carcéral impitoyable où nous étions et sommes toujours considérés comme des « sous-hommes » car, dans cette société, qui s’est élevé pour prendre notre défense et réclamer notre libération urgente ? Personne ! Nous n’existons pas car on nous a volontairement rayés du paysage social, comme si nous n’étions que des déchets. Voilà mon statut social de « sous-homme », je vis avec les rats dans les plus bas fond de notre société et en plus on tente de nous faire disparaître, de nous réduire au silence ! Je vous assure que je n’abandonnerai jamais ce combat pour retrouver cette dignité que l’on nous a toujours refusée. Il m’en a fallu de la force pour résister et survivre, alors ça ne sera pas pour rien et un jour c’est vous qui garderez le silence lorsque je prendrai la parole. Aujourd’hui lorsque j’écris je le fait au nom de ceux qui y sont restés et que l’on a tant méprisés jusqu’à l’oubli. »

C’est le Blog de Laurent Jacqua (Cf : Photo en bas)
C’est à lire d’urgence.

Moi, j’ai tué mon paquet de clopes plus vite que prévu.
Sonné.

[*] Trop précis comme horaire ?
Non…
C’est juste que j’bosse en radio…

Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Sociologie & Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s