Arrière, Grammaire !

De temps en temps, par curiosité – mais pas seulement – je m’en vais faire un tour sur les innombrables sites de la communauté « myspace« .

Hormis le fait que, souvent, ces espaces se révèlent être une impressionnante collection de photos du taulier, photos de ses dernières vacances à Ibiza, Clermont-Ferrand ou Royan, photos de son inoubliable passage à Center Park ou Disneyland Paris, photos de sa super soirée méga trop cool au bowling ou Macumba local, photos de sa famille au très grand complet, de sa femme, de son homme, de ses gosses, de ses animaux domestiques, de sa super pote qui déchire (t’as vu comme elle troooooop bonne !) de sa chambre (déprimante) d’étudiant(e), de sa méga caisse tunée qu’il en est trop fier…

Oui, hormis ceux-ci, il y a ces espaces qui osent le journal intime, la poésie (avec des fleurs et des colombes partout, y’a même parfois une musique italienne qui sonorise le tout, le problème étant que même avec l’ADSL, elle met deux plombes à charger cette satanée musique…) qui osent même l’analyse, le pamphlet, la revendication, le partage…

Je remarque que nombre de ces poètes, et autres chroniqueurs de leur propre vie, vie trépidante mais ô combien numérique, réclament à corps et à cris que l’internaute passant par leur « espace perso » gratifie leur prose d’un commentaire, et gentil de préférence.
Le commentaire comme suprême récompense. 
Comme si ce commentaire était la raison même de l’existence de leur « espace perso ».
Et ça peut aller jusqu’à la supplique, supplique du style :

« Siouplait, laissez-moi un com’, j’ai fait un site, alors soyez sympa, quoi ! Sinon à quoi ça sert que j’en fasse un, si vous ne me laissez pas un com’ … Bouuuuh ! »

C’est déchirant, j’avoue…
A ce point, qu’on finit par en laisser un, de com’.
Pour lui faire plaisir au taulier, mais surtout, afin qu’il ne se défenestre point, ou ne se pende de désespoir.
Mais là n’est pas le propos.

Le propos, le voici :

Figurez-vous que comme un crétin, je me suis replongé assidûment dans, soit le Bled, soit le Bescherelle.
Pourquoi ?
Oh, eh bien, pour me remettre un tant soit peu à niveau.
C’est que ça s’oublie vite, la grammaire, l’orthographe, les fondamentaux, quoi !
Le Bled, le Bescherelle, pour retrouver certaines règles d’accords si compliquées, ou comment au passé simple ou à l’imparfait du subjonctif, se conjugue ce foutu verbe du 3ème groupe, voire, quel est le genre de ce nom commun, histoire de ne pas offrir un blog rempli de fautes de ci, de fautes de là.
Que voulez-vous, j’aime ça, la langue !
Mais ce doit être ringard, je suppose.
Je dis cela car je constatais qu’un nombre assez conséquents de blogs ne s’embarrassaient ni de la grammaire, ni de l’orthographe ; visiblement, l’orthographe et la grammaire, certains bloggeurs s’en soucient comme du dernier titre de cette pauvre Magalie Vaé.

Je trouvais même, horreur totale et définitive, des blogs entiers de « myspace » rédigés .. en texto !
Je sais, je dois faire partie d’un monde qui n’existe plus. Un monde qui aimait écrire et, par l’écriture, redécouvrir sa langue.
Je me disais, tenir un Blog, c’est l’occasion rêvée de (re)partir à la découverte de sa langue [*] !
Apparemment, ce n’est pas le cas.

Alors pourquoi tenir un blog, un « espace perso » ?
Pour obtenir un com’, comme à l’école d’autrefois, un bon point ?
Voire, faire sa com’ sans grammaire, et au mépris de toute orthographe.

En attendant, pour celles et ceux qui voudraient s’y frotter, il existe actuellement un redoutable test à faire sur le Net :
Grammaire Interactive
Et puis sinon, cet autre :
Le Conjugueur.
Qui, outre toutes les réponses aux conjugaisons les plus délicates, vous dépanne aussi en orthographe !

Publicités

Un commentaire sur “Arrière, Grammaire !

  1. (C\’est bizarre suite au post sur les commentaires j\’ai l\’impression d\’être ridicule chaque fois que j\’en poste un sur ton blog) Ça en deviens inconcevable quand on s\’aperçoit un jour, que, l\’on rédige son courrier personnel, comme "on ékrit derrier son pécé". Depuis ce jour la, j\’ai décidé de reprendre la grammaire et l\’écrit français correct. Et puis en même temps je me moque pas mal des photos de vacances … !Alors test de grammaire 80%Les majuscules 55,56 % (j\’ai tendance a en mettre partout moi)Distinguer les homophones 46,67 %J\’ai preferé arretêr la … j\’ai eu peur que ça n\’aille encore en descendant 🙂 Je suis super naze en conjugaison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s