Les « Primaires » De L’UMP

C’est pas demain la veille, qu’il y aura des primaires à L’UMP.
En revanche on peut se demander si ce parti ne serait pas, comme qui dirait, primaire.

En effet, alors que les militants socialistes viennent de désigner une femme pour porter leurs couleurs lors de l’élection présidentielle 2007, L’UMP, elle, ne se montre pas très très sport avec la gente féminine.
Ca frise même le machisme, celui qui sent la frite, le vin de table et les rires gras.

Deux exemples :

1  La parité homme/femme ?
A l’UMP on s’assoit dessus. La preuve pour les législatives 2007, le parti sarkozyste ne présentera que 30% de femmes. Ca va lui coûter bonbon (les partis ne respectant pas la parité doivent s’acquitter d’une amende pas piquée des hannetons) mais elle s’en fout, l’UMP. Elle préfère payer que de féminiser son parti. A croire qu’elle pense tout comme Eric Zemmour, à savoir que la politique, c’est une affaire d’homme(s), voyez-vous (sinon qui garderait les gosses, c’est ça ?) et peu importe qu’Aragon ait prétendu que la femme était l’avenir de l’homme.

2 – Z’avez vu l’accueil qui fut réservé à cette pauvre Michèle Alliot-Marie, jeudi, lors du Conseil National de l’UMP ?
Sifflets, huées, quolibets.
Et tout ça, parce que MAM eut l’outrecuidance de dire qu’elle n’était pas d’accord avec certaines des propositions du parti figurant dans le projet législatif ; entre autres, la discrimination positive et la fonction présidentielle selon Sarkozy !(1)
Malheur lui en a pris.
A croire qu’on ne peut émettre la moindre critique à l’encontre de sa majesté Sarkoïdale (2).
C’est lui qui décide, Sarko. Lui et ses hommes. Il décide, et l’on s’exécute ! Et si ce n’est pas le cas, il exécute le contradicteur. Ce qu’il fit, en atomisant MAM sous les vivas d’un public ravi.
Une exécution pleine d’arrogance, de mépris, de suffisance.

Alors, je ne sais pas si Ségolène Royal va tirer le pays vers le haut, comme elle ne cesse de (nous) le rabâcher, mais ce qui est clair, c’est qu’à l’UMP, on aime bien tirer la femme… vers le bas.

(1) Michèle Alliot-Marie a déclaré qu’un Président de la République « Ce n’est pas un super premier ministre. Il n’est pas le président du peuple de Droite. Il n’est pas le président du peuple de Gauche. Il n’est pas le président d’un parti politique. Il est le président des français. »

(2) Que dis-je, sa majesté !!! Je devrais plutôt dire : l’empereur… Car n’est-ce pas digne d’un empereur que de déclarer : « Etre contre l’opinion, c’est être contre moi ! »… Un empereur ou… autre chose


Publicités

A propos Philippe Sage

Empêcheur de tourner en rond.
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s