TSS au PS

D’abord rappeler que ce Blog ne peut être EN AUCUN CAS taxé de « ségolèniste« , « ségoliste » ou « royaliste » comme le prouvent magistralement – Oh oui, c’est bon de se la péter grave ! – les billets en date du 1er octobre25 octobre et 12 novembre derniers.
Précision importante, car le billet de ce jour, situé de surcroit à deux jours du vote des militants, pourrait porter à confusion.
Eh ben non … Je vous assure.

Simplement, je m’étonnais du nombre de révélations – qui pour la plupart n’en sont pas – sur Ségolène Royal, publiées en l’espace de sept mois.
Révélations clairement destinées à la déstabiliser, sinon à quoi serviraient-elles, hein ?

Et la question est :

QUI ou quel(s) groupe(s) d’individus 
pourraient bien tirer intérêt(s) de ces différentes tentatives de déstabilisation ?

J’aurais tendance à penser que ces révélations viendraient plutôt du côté des éléphants socialistes que des brontosaures de l’UMP.

Mais rappelons donc la liste (qui n’est même pas exhaustive) de ces (ouh ! terribles) révélations.

1 – Le 21 avril 2006, une dépêche de l’agence REUTERS met les médias en émoi:
Un des frères de Ségolène Royal, Antoine, est mis en examen pour « escroquerie et abus de biens sociaux ».
Voici ce que disait la dépêche :

« (…) Le chef d’escroquerie fait suite à une plainte de la Caisse Primaire d’Assurance-maladie (CPAM) des Vosges qui avait motivé l’ouverture d’une information judiciaire en septembre 2004 par le parquet de Saint-Dié. La Caisse d’assurance-maladie reproche à Antoine Royal d’avoir perçu indûment des indemnités journalières ainsi qu’un capital décès à la mort de son épouse, en novembre 2003, alors qu’il était séparé de cette dernière. Or la séparation « de droit de fait » constitue une clause de non versement. Selon une source proche de l’enquête, la mise en examen pour abus de biens sociaux concerne la Sefcco, une entreprise de transformation et de commercialisation de bois qui emploie 13 personnes à Granges-sur-Vologne et dont Antoine Royal est le P-DG, ainsi qu’une scierie qu’il dirigeait et qui a fait l’objet d’une liquidation judiciaire en 2004. »

On remarquera que l’information judiciaire fût ouverte en septembre 2004 et qu’à l’époque les médias n’avaient pas fait écho des mésaventures d’Antoine Royal.
Mais vous noterez qu’en septembre 2004, et bien que venant de bouter le Raffarin hors de la présidence de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal ne présentait aucune menace sérieuse pour les divers prétendants à l’Elysée. Et donc, les ennuis judiciaires de son frère Antoine, tout le monde s’en tamponnait grave le coquillard.
Autre remarque : nombre de journaux et de sites internet ont relayé cette info du 21 avril 2006, en présentant Antoine Royal comme, je cite, le frère de la candidate à la candidature du PS pour l’élection présidentielle de 2007. Or, à cette date (21 avril 2006) Ségolène Royal n’était pas officiellement candidate.

2 – Passons sur le très anecdotique bikini de l’été et nous voilà rendu en septembre (le 21) où nous en apprenons une bien bonne :
Ségolène a une cousine, Anne-Christine, qui se trouve être en 3ème position sur la liste du Front National pour les municipales anticipées de Bordeaux.
Ce n’est pas nouveau, cela dit.
En effet, Anne-Christine Royal (tiens, elle a gardé son nom de Royal bien qu’étant mariée … Si ce n’est pas pour profiter de la popularité de sa cousine, je ne sais pas comment ça s’appelle) est au FN depuis fort longtemps, et n’a jamais réussi à se faire élire. Même pour une misérable cantonale.
Mais bon, une cousine au FN, c’est toujours bon à prendre pour les adversaires de Ségolène Royal, n’est-ce pas ?

3 – Une semaine après la cousine du FN (révélation qui fit « pschiiit » comme les deux précédentes) coucou, le revoilou :
Antoine Royal.
Décidemment, il est bien pratique cet homme-là. 
Dans un entretien accordé au quotidien Aujourd’hui En France, Antoine évoque un autre frère de Ségolène : Gérard.
Gérard qui nous rappelle un bien fameux sketch de Coluche.
.. Alors Géraaaaard, l’en a fait de belles, tiens …
… L’aurait posé la bombe qu’aurait fait tout explosé le Rainbow Warrior en 1986.
Il est con, ce Gérard, alors …
Gérard qui, bien évidemment, dément illico presto.
Cela dit, la participation de Gérard Royal à l’opération Rainbow Warrior, c’est tout, sauf une révélation.
L’Express en avait fait un article (qui suscita l’indifférence complètement générale) en mars 2006.
Quoi qu’il en soit, Gérard et son Rainbow Warrior tout pété, suscitèrent autant de passion que la cousine au FN.

4 – Mais « on » ne se décourage toujours pas.
Puisque les témoignages d’êtres vivants ne changent en rien l’incroyable popularité de Ségolène Royal, pourquoi ne pas faire parler … les morts !
Et donc, voilà que fin septembre, « on » exhume une vidéo datant de 1999, où le sociologue décédé Pierre Bourdieu nous en apprend une sévère :
« Ségolène Royal, mais enfin, elle est de droite ! »
Bourdieu, j’en ai déjà fait mention par ici.

5 – Comme ça ne marche toujours pas, ben « on » tente toujours et encore, sait-on jamais, ça va bien finir par payer !
Mais qu’est-ce qui pourrait se révéler payant et faire tomber Ségolène Royal ?
Une plainte pour harcèlement MORAL ! 
Une plainte pour harcèlement moral, ce ne serait pas terrible ça, pour la moralisatrice qu’elle semble paraître ?
Et la nouvelle tombe le 8 novembre dernier.
Voilà ce qu’en dit France 3 Limousin, Poitou-Charentes :

« Une plainte a été déposée contre Ségolène Royal par Olivier Chupin, directeur du FRAC Poitou-Chtes. Il s’agit d’une plainte pour « harcèlement moral » avec constitution de partie civile, déposée auprès du doyen des juges d’instruction d’Angoulême, a indiqué l’avocat du plaignant. »

6 – Ca marche pas la plainte pour harcèlement moral ?
Meeeerrrrrde !
Fait chier, à la fin !
Tout le monde s’en fout, alors ?
Bon, eh bien, c’est VOUS qui l’aurez voulu, bordel, cette fois « on » va sortir du « encore plus lourd » :
Ségolène s’attaque aux profs [une vidéo toute pourrave, parce que filmée avec un téléphone portable en janvier 2006 à Angers] avec en bonus un karaoké tout cracra et bien « neuneu » des fans de Ségo !
C’est bon ça, non ? 
Attends, si !
C’est qu’ils sont nombreux, oh, à voter socialiste dans l’enseignement …
Y’en a même qui sont adhérents au parti, et qui vont voter DSk … Euh non, je l’ai pas dit, pardon … Qui vont voter jeudi et, « nous » l’espérons, le jeudi suivant, parce que, si avec toutes ces révélations, elle passe dès le 1er tour, je ne m’appelle plus Fabius .. Euh non, je l’ai pas dit non plus .. Je veux dire que ce serait quand même plus démocratique qu’il y ait deux tours, non ?
Hein camarade ?

Oui, ça fait beaucoup de révélations fracassantes sur Ségolène Royal en l’espace de sept petits mois.
Mais, et vous l’aurez remarqué, dans le même temps, aucune(s) révélation(s) concernant DSK, Fabius et les candidats déchus (et fort déçus) que furent Lionel Jospin & Jack Lang.

En conclusion, je me bornerais à citer Pierre Desproges :
« Etonnant, non ? »

NB :  ….. Y’en aura aussi sur Sarkozy .. Y’a pas de raison … Ce sera même le prochain sujet de choix de ce blog.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s